lundi , 24 janvier 2022
Accueil » Télécom » Un résumé sur le réseau Hélium en neuf points
Un résumé sur le réseau Hélium en neuf points

Un résumé sur le réseau Hélium en neuf points

1-Hélium est un réseau basé sur la technologie Lora. A travers des hotspots on peut connecter sans fil des objets. Un hotspot permet aux utilisateurs potentiels de connecter sans fil leurs appareils mobiles à l’internet. Un hotspot peut se trouver dans un lieu public ou privé, comme dans un café, un hôtel, un aéroport ou même un avion. Pour mémoire Hélium est une entreprise américaine, fondée en 2013, propose depuis juin 2019 un réseau IoT(internet des objets) décentralisé et open-source appelé LongFi, basé sur des points d’accès publics LoRaWAN. Destiné aux entreprises qui développent des usages dans la maison connectée, dans le suivi d’actifs et d’animaux, ou encore dans la collecte de données à partir de capteurs d’infrastructures, ce réseau est bâti grâce à une commercialisation des hotspots auprès des particuliers.

Le hotspot d’Helium se branche sur une prise et fonctionne avec une application. © Helium

2-LORA technologie utilise la narrow band. Lora n’a pas besoin d’une licence pour être exploité. Mais en attendant, les autorités publiques de certains pays exigent l’homologation des terminaux ou les hotspot pouvant être connecté aux réseaux bas débit comme celui de Lora ou de Sigfox. Un objet connecté à Lora réseau peut envoyer des messages allant de 250 bps jusqu’à 10 Kpbs. La taille de chaque message peut aller jusqu’à 22 bits. Sachant que LoRa est extrêmement lent par rapport aux normes actuelles et n’est pas adapté au transfert d’images ou d’autres contenus riches media utilisés sur Internet.

3-LORA est une technologie qui utilise les fréquences radio libre 868 MHz en Europe et en Afrique et les fréquences dans la bande 915 MHz aux Etats-Unis, en Amérique Laine et au Canada.

4-Chaque particulier peut contribuer à l’essor du réseau en acquérant un hotspot au prix de 450 dollars.

5-Pour convaincre ses clients potentiels de lui servir de relais, Helium récompense les détenteurs de hotspot par des jetons de sa propre crypto-monnaieIoT dénommée HNT.

6-Cela veut dire, quand des terminaux d’une entreprise utilisatrice d’Hélium se connectent au hotspot d’un particulier pour bénéficier de son réseau, celui-ci extrait de la crypto-monnaie en même temps qu’il fournit la couverture réseau.

7- Le système d’Hélium a su attirer de grands groupes. Parmi ses clients utilisateurs du réseau figurent Nestlé, qui utilise le réseau LongFi pour suivre ses livraisons.

8-Hélium s’attaque désormais à l’Europe. Elle a livré ses premiers hotspots à des particuliers en juillet 2020. Donc Hélium gagne de l’argent en vendant des hotspots.

9- Il existe un réseau équivalent qui s’appelle Pro Miner. Après une brève étude il s’avère que les deux réseaux Helium et Pro Miner sont presque les mêmes. Les deux réseaux s’appuient sur les mêmes technologies : LoRa pour transmettre les données. Les deux réseaux exploitent la technologie de la blockchain et des cryptomonnaies. La blockchain récompense les mineurs Helium avec une cryptomonnaie connue sous le nom de HNT, tandis que les mineurs de Pro Miner sont récompensés

Par équipe de Lte magazine.

LTE.ma 2022 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH