lundi , 24 juin 2024
Accueil » Télécom » Le télégraphe de Chappe.
Le télégraphe de Chappe.

Le télégraphe de Chappe.

Par Alain Smith(1)


L´avènement, de la télégraphie au 18eme siècle, a été le moyen de communication (1) qui a atténué relativement les distances et le temps et ce, pour la première fois dans l’Histoire de l´humanité. Le premier télégraphe ou premier système télécom date de la fin du 18ème siècle.

Il a été inventé par Claude Chappe en mars 1791. Claude Chappe aidé par ses quatre frères a débuté ses essais à Brulon dans le Sarthe. Juste après ses essais il vient à Paris où il a obtenu les autorisations pour commencer les essais à Paris. Des stations seront établies. L’une sur la colline de Ménilmontant, l’autre à Saint Martin du Terre distante de 35 kilomètres.

Dès le mois d’août 1793, les pouvoirs publics en France ont décidé la réalisation de la première ligne télégraphique entre Paris et Lille. L’Assemblée Nationale a tout de suite compris l’intérêt stratégique de la communication par télégraphe et le ministère des armées a immédiatement financé le réseau reliant les ports militaires et les principaux postes frontières.  Peu de temps après et en quelques années le télégraphe de Chappe s’est imposé un peu partout en France avant qu’il soit utilisé en dehors de la France et notamment en Algérie et au Maroc.  Même si ce système ne fonctionnait que pendant la journée et quand les conditions climatiques garantissent la visibilité, Napoléon s’est appuyé sur ce télégraphe pour asseoir sa gouvernance. A partir de 1842, on a créé un réseau de télégraphie de Chappe constitué de deux axes principaux, Alger-Oran et Alger-Constantine avec diverses ramifications vers Médéa, Mascara et Tlemcen. Au Maroc on a installé aussi ce système de télégraphie au nord Est tout au long de la frontière avec l’Algérie et au nord pour pouvoir interconnecter le réseau de télégraphie français avec celui de l’Espagne. Dès 1859, et après plusieurs années de succès la télégraphie aérienne a commencé à être remplacée par la télégraphie électrique.

Code de Chappe. Musée des Arts et Métiers France. 

Porté par une tour ou planté au sommet d’une montagne, le système de Chappe se composait d’une haute potence portant à son extrémité un fléau horizontal. A chaque bout de ce fléau étaient articulés des bras mobiles. La manœuvre se faisant grâce à un jeu de cordes et de poulies orientant le fléau et les bras du système. Ce télégraphe permettait de générer 196 signaux différents, dont la, lecture à distance était ensuite traduite selon le code de Chappe.  Chappe a été aidé par Léon Delaunay qui en qualité d’ancien consul, connaissait la manière de chiffrer les dépêches diplomatiques. Pour transmettre un mot, il suffit de deux signaux, le premier donnant le numéro de la page, le second le numéro du mot.

Seuls les stations émettrices ou réceptrices pouvaient déchiffrer les messages, car, s’agissant de messages à caractère militaire, ils étaient bien entendu, codés, ce qui avait conduit à rédiger un recueil des codes pour aller plus vite en abrégeant certains mots qui revenaient souvent.

Mais cela n’a pas empêché les délits d’initié avec l’apparition du premier hacker de l’histoire des télécoms comme on va voir dans l’article dans ce présent numéro.

Ce système du dit télégraphe Chappe va fonctionner pendant plus de 75 ans, jusqu’à de 1870. Il fut remplacé par la télégraphe filaire électrique.  Il faut attendre le règne de Napoléon III (1852-1870) pour que le télégraphe électrique connaisse un développement spectaculaire.

(1): le mot télécommunication a été employé pour la première fois en 1904 par l’ingénieur et écrivain français Édouard. Estaunié. Estaunié qui est né le 4 février 1862 à Dijon et mort à Paris le 1 avril 1942 était un écrivain et ingénieur polytechnicien.

Par Alain Smith

LTE.ma 2024 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH