lundi , 24 janvier 2022
Accueil » Télécom » La 5G et ses fréquences au Maroc ?
La 5G et ses fréquences au Maroc ?

La 5G et ses fréquences au Maroc ?

La 5G est une technologie de rupture par rapport aux précédentes générations du mobile. Il existe 2 manières de déployer la radio 5G : mode non-standalone (NSA) et mode standalone (SA). En mode NSA, la 5G interagit avec le cœur de la 4G. Pour déployer la 5G en mode SA, un réseau cœur 5G est requis. Comme on sait le débit dépend de la bande de fréquence utilisée : Si dans LTE, on exploite une bande de 20 MHz au maximum ce qui permet d’avoir un débit de 150 Mbit/s. Dans la 5G on aura besoin d’une bande autour de 800 Mbit/s.

3 catégories d’usages dans la 5G :

  • Internet des objets : services nécessitant une couverture étendue, une faible consommation énergétique et des débits relativement restreints.

  • L’ultra haut débit : Pour permettre par exemple de visionner des vidéos en ultra haute définition (8K) ou des applications de réalité virtuelle ou augmentée.

  • Les communications ultra-fiables à très faible latence : Ces besoins se retrouvent principalement dans les transports (temps de réaction en cas de risque d’accident, par exemple), dans la médecine (télé-chirurgie) et pour l’industrie 4.0. Ce type d’usage ne sera assuré que par la 5G SA.

La 5G est la première technologie mobile à fonctionner dans des fréquences à la fois basses, hautes, et surtout très hautes :

L’un des facteurs de changement pour la 5G est que les nouvelles technologies ont rendu possible l’utilisation du spectre millimétrique pour le haut débit mobile. Mais une stratégie de spectre complète pour la 5G nécessite de libérer toutes sortes d’ondes, basse, moyenne et haute. Car la 5G est la première technologie mobile à fonctionner dans des fréquences à la fois basses, hautes, et surtout très hautes.

 Fréquences hautes :

fréquences dans la bande supérieur à 6 GHz (comme la 26 Ghz) afin d ’adresser les cas d’usage spécifiques exigeant des débits très élevés. Le dernier Conseil d’Administration de l’ANRT au Maroc a adopté le plan de fréquence où on prévoit un réaménagement pour la bande 26 GHz. Bande récemment adoptée à la CMR 2019. Mais elle ne sera utilisée que dans l’avenir dans la 5G SA. Ce qui sera lancé en 2023 c’est la 5G NSA dans la bande 700 Mhz et dans la bande 3,4 Ghz.

Fréquences moyennes : 

Sur le spectre fréquences moyennes et comme la bande 3400-3800 MHz pour délivrer le meilleur compromis entre capacité et couverture, on prévoit au Maroc d’utiliser la bande autour de 3,4 GHz. L’ANRT est dans la phase de réaménagement de cette bande.

 Fréquences basses : 

En ce qui concerne le spectre bas, au Maroc on prévoit d’utiliser la bande 700 Mhz.

La 5G va nécessiter beaucoup d’infrastructure. Les réseaux densifiés 5G nécessiteront beaucoup plus de fibres. D’où l’importance d’éliminer les obstacles au déploiement de la large bande filaire fibre optique. À l’aube du XXe siècle, Nicola Tesla (**) a vu un avenir mobile audacieux : « Lorsque la technologie sans fil sera pleinement appliquée, la Terre sera transformée en un immense cerveau capable de réagir dans chacune de ses parties ».

(**) Nikola Tesla un ingénieur américain d’origine autrichienne. Né en 1856 et mort en 1943. Il est connu surtout pour son rôle prépondérant dans le développement et l’adoption du courant électrique alternatif dans le transport et la distribution de l’électricité.

LTE.ma 2022 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH