dimanche , 25 septembre 2022
Accueil » IA/TIC » Interview avec M. Réda Aboutika
Interview avec M. Réda Aboutika

Interview avec M. Réda Aboutika

Interview réalisé par notre collègue Valérie Tibet (TV5) avec M. Réda Aboutika chef analyste des marchés chez XTB (1) et ce à l’occasion de la journée mondiale pour un internet plus sûr. Journée célébrée le 5 février de chaque année. La journée de cette année 2022, a été l’occasion de mener une réflexion sur les avantages et les inconvénients du réseau virtuel Metaverse.  

Question 1 de Valérie Tibet :   Est-ce que le metaverse est un nouveau paradigme qui constitue le début de la révolution web 3.0 dans l’évolution de l’utilisation de l’internet ?

Réponse de Réda Aboutika: Oui. On est passé du web 1.0 où l’utilisateur se contentait d’accéder aux divers contenus sur internet au web 2.0 où l’usager commence à avoir la possibilité de concevoir ses propres sites web et aujourd’hui on est en train de passer à la révolution du Web 3.0 où l’usager va commencer à réaliser certaines activités dans la réalité virtuelle en portant un casque avec metaverses par exemple. Dans un monde virtuel où chacun aura son avatar, c’est-à-dire un personnage virtuel que l’utilisateur d’internet choisit pour le représenter graphiquement dans le lieu virtuel comme celui de metaverse.

Question 2 de Valérie Tibet : qu’apporte en plus ces réseaux virtuels ?

Réponse de Réda Aboutika : Tous les utilisateurs de Facebook auront la possibilité de vivre dans un univers virtuel. Le virtuel est déjà utilisé actuellement dont notamment le secteur de l’industrie pour par exemple faire des tests des voitures en phase de conception.

Question 3 de Valérie Tibet : Donc on peut faire des essais dans le virtuel avant de passer au réel ?

Réponse de Réda Aboutika : Oui. Par exemple dans le secteur de l’industrie de l’automobile, Mercédès l’utilise pour tester les voitures dites autonomes avant de les faire passer dans le mode réel. En effet il est plus facile de se tromper dans le monde virtuel que dans le monde réel. Ce qui est important c’est que ces tests dans le monde virtuel sont moins cher et sans dangers par rapport aux tests réalisés dans le monde réel !

Question 4 de Valérie Tibet : pensez-vous que les entreprises vont s’intéresser à ce monde virtuel ?

Réponse de Réda Aboutika : Dans une récente étude publiée en février 2022, on précise bien que 25% des usagers de l’internet vont passer en 2026, une heure par jour à utiliser le metaverse ! Donc il y a lieu de s’attendre à ce que les usagers d’internet apprivoisent le metaverses y compris les entreprises. Le metaverses sera très utile dans un premier temps dans le domaine du télétravail et du téléenseignement.

Question 5 de Valérie Tibet : Est qu’il existe une certaine interaction entre l’écologie et le metaverse ? Certainement les réseaux virtuels comme metaverse seront consommateurs d’énergie, donc plus polluants ?

Réponse de Réda Aboutika : II y a deux avis à ce sujet. Pour certains le metaverses est une bénédiction, car il y aura moins de déplacement par voitures ou par avions.  Donc pour ces personnes, le metaverse sera écologique. Certaines études précisent que certaines activités du monde réel seront 66 fois plus polluantes que celles réalisées dans le monde virtuel metaverse. Les autres affirment que le metaverse ne sera pas écologique à cause du fait que les réseaux virtuels vont accentuer la demande en composants électroniques, en divers équipements et en minéraux dits rares.

Question 6 de Valérie Tibet : concernant l’aspect addiction. Les usagers qui seront habitués au metaverse auront certainement des difficultés à se déconnecter. Probablement on va vers le monde tel que décrit par Huxley (2), n’est-ce pas ?

Réponse de Réda Aboutika : Effectivement le monde du metaverse sera un univers immersif. Il y aura certainement des problèmes avec une vie avec des masques. On aura certainement la perte de la perception de soi et un effritement des liens sociaux. Il y aura des risques à gérer. Par exemple on aura tendance à ressembler dans le réel à son avatar sur le metaverse ! Il y a aussi le risque de l’isolement de la famille et de la société ce qui nous conduira vers de la phobie sociale. Donc il y aura de la difficulté à mener une double vie, celle dans la communauté avec celle dans le monde virtuel.

Question 7 de Valérie Tibet : est ce que metaverse n’est pas arrivé trop tôt ?

Réponse de Réda Aboutika : Oui vous avez raison. Probablement Facebook l’a annoncé très tôt pour garder son pouvoir et sa main sur internet et notamment sur nos données personnelles.

Valerie Tibet : Merci beaucoup M. Réda Aboutika.

  • Réda Aboutika travaille comme trader chez XTB . XTB est une plateforme qui permet aux utilisateurs d’investir en ligne sur de nombreux marchés financiers internationaux. Ceux-ci donnent leurs ordres sur la plateforme, qui sont ensuite effectués par XTB, qui sert donc d’intermédiaire. XTB opère dans 13 pays d’Europe Centrale et d’Europe de l’Ouest, en Amérique du Sud et en Asie du sud-ouest.

  • Le Meilleur des mondes », roman écrit en 1932 par Aldous Huxley où il décrit un futur où une société est obsédée par son bien-être grâce à la technologie. Un futur dans lequel les humains sont conçus artificiellement, et conditionnés au bonheur dès leur enfance. Dans cet univers comme le qualifie l’auteur, la technologie est salvatrice, la consommation une raison d’être.
LTE.ma 2022 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH