mardi , 5 décembre 2023
Accueil » Télécom » Entretien avec le directeur de Lte magazine
Entretien avec le directeur de Lte magazine

Entretien avec le directeur de Lte magazine

Entretien réalisé par M. Diop Youssef avec M. Ahmed Khaouja, directeur de Lte magazine, à l’occasion du 7ème anniversaire de Lte magazine.

  • Le 43 numéro est en ligne. Marquant la 7ème année de parution de Lte magazine. Une belle histoire. Comment expliquez cette longévité dans un environnement très difficile ?

Réponse : C’est vrai éditer un magazine technologique une fois tous les deux mois n’est pas facile dans un pays où les soutiens sont une ressource rare.  Sa parution s’apparente à un engagement total de notre part en faveur d’une autre forme de publication, qui prend le temps et qui refuse le superficiel. C’est tout un travail, avec comme seule récompense, la reconnaissance de nos lecteurs et lectrices qui nous encouragent à continuer cette publication électronique. Depuis son lancement le 1 juillet 2015 l’équipe de Lte magazine a été mobilisé pour que : « Chaque numéro soit une occasion pour mieux comprendre ensemble un sujet ayant relation avec les télécoms ou le digital » et aussi pour chaque numéro sort à la date convenue c’est-à-dire tous les deux mois. Ainsi en 7 ans on a été toujours au rendez-vous avec nos lecteurs.  Lte magazine demeure un outil tout à fait adéquat, dans la mesure où il constitue un forum entre les jeunes opérant dans le secteur des NTIC et les anciens cadres ayant travaillé dans le secteur des télécoms. Bien entendu, notre motivation personnelle et celle de mon équipe, s’agrandit quand on reçoit un message d’un lecteur qui nous affirme d‘avoir lu tel article ou tel entretien, sur les colonnes de Lte-magazine ou quand certains grands acteurs nous font confiance tel que le groupe international IDC, qui nous a associé comme partenaire pour l’organisation d’IT Forum à Casablanca.

Donc, au-delà de l’aspect intellectuel et du business, ce support électronique constitue, aujourd’hui, un moyen de renforcer le dialogue et la confrontation des expériences et des points de vue entre les diverses générations de cadres opérant dans l’écosystème des télécoms, du numérique ou de la régulation.

 2-Lte.ma, c’est tout un ensemble d’initiatives et de contributeurs. Quelles sont vos plus belles rencontres ?

Réponse : Nous avons publié depuis 2015, plusieurs articles et entretiens. Autant d’auteurs, d’histoires humaines. On a traité diverses thématiques différentes pour partager de l’information intellectuelle loin des fakes news. Je suis d’autant plus optimiste que grâce à Lte magazine, on maintient le contact avec des sommités du secteur, de grandes personnalités, des professionnels expérimentés, des inventeurs, des chercheurs, voire des astronautes et des Prix Nobels. A cette occasion, je tiens, encore une fois, à réitérer mes remerciements les plus chaleureux aux contributeurs à Lte-magazine, pour les efforts qu’ils consentent en faveur de l’épanouissement de ce magazine, à mon lectorat pour sa confiance et à mon équipe pour son dévouement. J’exprime aussi mes sincères remerciements aux partenaires du magazine pour leur soutien.

  • Comment se conçoit chaque numéro ?

Réponse : Il y a les propositions de nos contributeurs et de nos partenaires pour traiter tel ou tel sujet.  Il y a aussi des rencontres par divers rendez-vous, des envies de traiter telle ou telle thématique. Chaque numéro est une aventure collaborative différente. Une fois le sujet est choisi, on commence le travail. Le travail consiste à lire les documents en relation avec le thème et aussi on commence des réunions avec des experts pour comprendre le sujet. Je dis et je répète toujours la meilleure manière de maitriser un sujet c’est de le traiter sous forme d’un article ou de l’exposé dans un séminaire.  Les télécoms et le numérique sont un domaine vaste et les thématiques inépuisables. Certains de ces thèmes sont dans l’actualité, d’autres nous les prenons du passé. On n’est pas de ceux qui traitent les sujets sans jamais jeter un regard en arrière.

  • Qu’est ce qui attend le lecteur dans Lte.ma ?

Réponse : D’abord de la prise de conscience des décideurs sur les sujets d’actualités ou d’avenir avec les dossiers traités.  Nous visons aussi que notre magazine soit un lien entre les jeunes et les anciens du secteur des télécoms. Comme on l’a dit, Lte magazine s’adresse à l’écosystème télécoms et numérique. A travers nos newsletters, on cible une catégorie de lecteurs particulièrement avisée, appartenant à cet écosystème, opérant dans les télécoms et le numérique et ce au niveau international. On cible aussi les organismes nationaux au Maroc et ceux internationaux, comme l’Union internationale des Télécoms (UIT), la Banque Mondiale, la NASA, les autorités de régulation africaines. A noter toutefois que nos lecteurs peuvent aussi avoir d’autres domaines de compétence, dans la mesure où Lte magazine s’intéresse aussi à des thématiques tout aussi intéressantes, en relation avec l’actualité comme l’écologie, l’économie ou la gestion. Une tribune libre est justement dédiée à ces contributions, en rapport avec les centres d’intérêt précités.

  • Êtes-vous confiant dans l’avenir de votre magazine ?

Réponse : Difficile à dire. Une chose est sûre tenir un magazine qui dure dans le temps n’est pas une tâche facile. Car il y a manque de soutien de la part des organismes institutionnels pour le type de notre publication. Bien sûr qu’on va continuer notre œuvre, car comme disent les américains « La confiance en soi est le premier secret du succès » ou comme disent les russes « Tomber est permis, se relever est ordonné ».

Mais on pense aussi à des perspectives plus ou moins ambitieuses pour Lte magazine en cherchant :

-à garantir des ressources financières permanentes pour assurer la pérennité du magazine ;

– à transformer Lte magazine en un support de publication pour les jeunes chercheurs africains, afin de les faire connaitre au niveau mondial ;

– à poursuivre nos négociations avec nos partenaires, en vue d’un nouvel élan pour ce support.

    • Permettez-moi de revenir, quelques instants, sur l’idée même de création de ce magazine, qui fait des télécoms, du numérique et de la régulation, ses domaines de prédilection ?

    Réponse : Je citerai succinctement les principales stations qu’a connues le magazine. Ça remonte en fait au début de l’année 2015. Disposant d’une petite somme de 3000 euros, montant octroyé aux retraités par l’organisme chargé des activités sociales de l’organisme où je travaillais au Maroc, l’idée m’était venue d’utiliser à bon escient, ce montant, dans le cadre du nouveau paradigme du numérique. J’ai alors commencé par acquérir un bon ordinateur professionnel et j’ai procuré des noms de domaines d’internet disponibles et intéressants à mes projets. Pour donner un coup de pouce à mon entreprise naissante, il fallait faire un raccourci et créer ledit magazine pour faire connaitre rapidement mon entreprise PTT Maroc, car je voulais gagner du temps. Durant toute ma carrière d’ingénieur télécom, j’ai toujours aimé utiliser, autant que possible, la stratégie des raccourcis. Je pense que si certains avocats ont inventé la stratégie de rupture, pour ma part, je pense avoir composé avec celle des raccourcis.

    •  Comment êtes-vous organisé ? Comment êtes-vous financé ?

    Réponse : En fait, dès le mois de juin 2015, je me rappelle avoir adressé des lettres à tous les acteurs dans le secteur des télécoms au Maroc et aussi à certains ministères pour demander du soutien pour mon entreprise. Sur l’ensemble des lettres transmises, seuls deux acteurs du privé avaient réagi. L’un se trouvant à Casablanca et l’autre Temara, localité non loin de Rabat. Pour le financement, j’ai commencé par l’assurer dès l’année 2015, à travers des séances de formation que j’ai assurées dans le domaine de la régulation. D’ailleurs, la synergie entre mon entreprise PTT Maroc (www.PTT.ma) et Lte magazine (www.lte.ma) s’est avérée très concluante. Par exemple, ce magazine m’offre la possibilité de rester à jour dans les domaines des télécoms et du numérique et aussi de faire connaitre l’entreprise PTT au Maroc et à l’échelle internationale. Côté organisation du travail, moi et mes collaborateurs utilisons des solutions modernes. Ainsi, on s’appuie sur les solutions Cloud et sur le travail collaboratif. Plusieurs personnes coopèrent avec moi un peu partout au niveau des cinq continents, en mode partagé et ce, grâce aux technologies d’information et de communication, notamment les plateformes cloud et internet. Aujourd’hui, la version en anglais est opérationnelle depuis le 1 janvier 2021.

LTE.ma 2023 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH