Accueil » tics-Audiovisuel » Robotisation et intelligence artificielle
Robotisation et intelligence artificielle

Robotisation et intelligence artificielle

On peut définir la robotique comme l’ensemble des techniques permettant la conception et la réalisation de machines pouvant réaliser des taches d’une manière automatique. Le terme robot fut employé pour la première fois en 1920 dans la pièce de théâtre (Rossum’s Universal Robots) de l’auteur  tchèque Karel Capek. A partir des années 1950, la robotique se développe grâce à l’essor de l’informatique. En 1961, le premier robot industriel, a été installé dans une usine de l’entreprise General Motors aux USA. Aujourd’hui, la robotisation se développe de plus en plus et devient encore plus efficace et ce grâce aux nouvelles technologies. A tel point qu’elle commence à présenter de nombreuses menaces et aussi certaines opportunités et particulièrement dans l’industrie. Les robots dans le secteur industriel sont de plus en plus visibles et tangibles, surtout que le marché des robots est en plein boum, principalement par la baisse des coûts de leurs conceptions et de leurs fabrications. Selon le cabinet IDC, la croissance moyenne annuelle du marché mondial de la robotique sera de 16,8 % entre 2017 et 2020. Et Selon le cabinet IFR, les ventes de robots industriels ont atteint près de 230.000 robots vendus dans le monde, en 2014. Pour la première fois en 2016, le chiffre d’affaires généré par les ventes de robots non industriels a dépassé au niveau mondial celui des robots industriels classiques, selon la société d’analystes Tractica, qui  estime que le marché mondial de la robotique pourrait atteindre à l’horizon 2021 un chiffre d’affaires de 226 milliards de dollars. Ce marché sera dominé à plus de 80% par les systèmes robotiques non industriels.robotics

Mais il y a un autre domaine, celui de l’intelligence artificielle, qui nous expose à plusieurs défis dans plusieurs secteurs et notamment dans celui des services. L’origine de l’intelligence artificielle se trouve probablement dans l’article d’Alan Turing « Computing Machinery and Intelligence » en octobre 1950. L’intelligence artificielle se base sur des méthodes de résolution de problèmes à forte complexité logique. Elle désigne les dispositifs remplaçant l’homme dans certaines mises en œuvre de ses fonctions cognitives. Un exemple simple de l’intelligence artificielle est la mise en œuvre des systèmes experts qui seront utilisés pour remplacer un avocat ou un médecin par exemple.

Les  robots et l’intelligence artificielle commencent à susciter des débats au sein des politiques, des économistes et de grands penseurs. Face à ces évolutions technologiques, certains politiques commencent déjà à réfléchir à l’instauration d’un revenu universel à tous les citoyens. D’autres proposent d’assujettir les robots aux charges sociales de manière proportionnées au nombre d’emplois salariés remplacés! Si les robots semblent remplacer les qualifications classiques, les systèmes experts, à base d’intelligence artificielle, semblent attaquer les métiers, dits supérieurs, telles certaines professions libérales comme les médecins ou  avocats. Même Bill Gates se mêle du problème. Depuis un certain moment, il prône le socialisme, car pour lui, il est la seule politique possible pour la survie de la planète et l’espèce humaine dans ce nouvel écosystème. D’autres parmi les politiciens ou les patrons du CAC40, déclarant à vive voix, que malgré l’automatisation, les employés continuent à être nécessaires parce que les machines ne remplaceront pas toutes les tâches. Alors que tout le monde sait que le but ultime de l’intelligence artificielle est précisément se débarrasser de l’être humain!

Du côté des penseurs, Pierre Beckouche  dans son livre « la révolution numérique est-elle un tournant anthropologique? », paru chez Gallimard, affirme que la 4ème révolution constitue « un tournant anthropologique, peut-être parmi les importants de l’aventure humaine, après la sédentarisation, l’urbanisation, l’apparition de l’Etat, l’invention de l’imprimerie, la révolution ».

Par Ryan Khouja Consultant international

Vidéo illustrant le travail des robots dans une usine de Mercédès :

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

LTE.ma 2017 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH