Lundi , 19 novembre 2018
Accueil » Télécom » La sécurité des câbles sous-marins : un enjeu majeur.
La sécurité des câbles sous-marins : un enjeu majeur.

La sécurité des câbles sous-marins : un enjeu majeur.

Il est important de souligner que les menaces pesant sur l’internet ne sont pas uniquement dues aux cyberattaques. Il y a aussi l’autre aspect en relation avec la sécurité des infrastructures, comme celle des câbles sous-marins et des serveurs.

Contrairement à ce qu’on peut croire, 99% du trafic données et voies au niveau international passe par les  câbles sous-marins et non par les satellites! D’où l’importance d’assurer leur sécurité. Récemment, fin 2017, le centre de réflexion britannique Policy Exchange a publié un rapport sur la sécurité des câbles sous-marins. Ce rapport affirme qu’étant donné que les 99% des communications mondiales et l’essentiel des transactions financières transitent par les 1,3 millions de km de câbles installés sous la mer, la moindre perturbation aurait un impact économique potentiellement énorme.

sub-cable

La coupure des connexions au niveau de ces câbles sous-marins peut être néfaste tant pour les opérateurs télécoms que pour l’économie des pays. Car elle en découle une coupure des services de télécoms dont notamment internet. En matière d’accidents touchant ces câbles sous-marins, les ancres des navires demeurent l’ennemi numéro un de ces câbles, loin devant les avalanches sous-marines, voire des morsures de requins. Récemment en 2018, la Mauritanie  avec neuf autres pays d’Afrique de l’Ouest ont été privés de connexion internet et ce durant plusieurs jours. Un chalutier serait à l’origine de l’endommagement de ce câble sous-marin de fibre optique.

En 2017, la coupure d’un câble sous-marin reliant Madagascar à l’Afrique du Sud a provoqué une coupure de l’internet qui a duré douze jours. Un séisme qui a eu lieu peu avant l’accident, est à l’origine de la rupture du câble, selon l’opérateur malgache Telma.

En 2015, une section de câble a privé presque toute l’Algérie d’Internet pendant deux semaines. En 2008, l’Égypte a perdu plus de la moitié de son réseau Internet pendant plusieurs jours, après la coupure de deux câbles sous-marins. L’Arabie saoudite et l’Inde ont également été affectées partiellement par cette coupure. En 2006 un tremblement de terre a provoqué la coupure de plusieurs câbles sous-marins au large de Taïwan.  Plusieurs pays avoisinant ont été touché soit plus de 120 millions d’abonnés.

Toutes ces coupures de câbles sous-marins ont eu des conséquences économiques lourdes sur les pays concernés. Impacts globaux parfois difficilement chiffrables! D’où l’importance de mettre en place des moyens d’intervention rapides pour la réparation des câbles endommagés ou des solutions de secours comme les solutions alternatives de routage. A titre d’exemple lors du tremblement de terre ayant touché l’Algérie en 2002, le trafic international de ce pays a transité par le Maroc en attendant le rétablissement des câbles sous-marins reliant l’Algérie à l’Europe.

underseacable

Certains acteurs concernés par la maintenance des câbles sous-marins sont prêts à investir plusieurs  millions de dollars pour envelopper les câbles d’un revêtement en carbone pour les protéger des morsures des requins. Ainsi récemment Google vient d’annoncer un renforcement par ce moyen de ces câbles à fibre optique. En France, grâce aux navires câbliers de son entité Orange Marine, Orange déploie et assure la maintenance de ces infrastructures à travers le globe.

Par Youssef Diop, consultant télécom et TIC.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

LTE.ma 2018 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH