Accueil » tribune libre » La fonction de manager de l’innovation
La fonction de manager de l’innovation

La fonction de manager de l’innovation

Nourdine BOUYAAKOUB ; Ingénieur UTC Directeur Général, Cluster CE3M bouyaacoub@menara.ma
Nourdine BOUYAAKOUB ;
Ingénieur UTC
Directeur Général, Cluster CE3M
bouyaacoub@menara.ma

Aujourd’hui, l’innovation est une notion omniprésente. Il suffit de s’intéresser aux termes utilisés, souvent par abus de langage, dans tous les domaines (politique, économique, social,…) pour se rendre compte de l’importance que cette notion véhicule dans notre monde.

 Pour  l’entrepreneur, peu importe son domaine d’activité, l’innovation est devenu  l’instrument le plus important pour survivre  dans un marché qui se caractérise par sa complexité et sa compétitivité.

Cette évidence devient encore plus forte lorsque l’on se positionne dans un contexte de mondialisation avec des pays émergents à grande capacité de production, et dans lequel innover est le seul moyen de sortir d’une concurrence directe par le prix et d’orienter son marché vers un marché à concurrence par l’innovation.

 

  1. Innovation et croissance économique au Maroc

Une simple observation des chiffres de la croissance sur les quatre dernières années, montre que les investissements et la consommation sont les moteurs de la croissance au Maroc, comme l’illustre le tableau suivant:

TAUX

2010

2011

2012

2013

% croissance de l’économie nationale (HCP)

3.6

5

2.7

4.4

% Evolution consommation finale (HCP)

2.2

7.4

3.7

3.7

% Evolution IDE(*) (CNUCED)

28

60

12

18

% Export MMM (**) (OMI)(***)

17

9

6.5

10

(*) Investissements Directs Extérieurs, (**) Métiers Mondiaux du Maroc,  (***) Observatoire Marocain de l’Industrie

Les leviers pour augmenter la croissance sont, donc: l’augmentation de la consommation finale, par l’offre de plus de produits nouveaux et innovants et le développement de l’investissement, par la modernisation de l’infrastructure, des moyens de production, et la création d’activités nouvelles pour densifier le tissu industriel, ce qui constitue un élément de motivation pour les investisseurs étrangers, notamment dans les métiers mondiaux du Maroc,

 Par ailleurs le développement de l’export, notamment dans les métiers mondiaux du Maroc, passe aussi par l’innovation dans les process et l’organisation pour être compétitif.

L’innovation est donc une obligation économique pour un pays comme le Maroc

 

  1. Investissement mondial dans l’innovation

Une étude de global Innovation, sur la période 2003 à 2013, démontre une croissance soutenue des dépenses en R&D et innovation, qui sont passé d’un taux de 3,7% annuel en 2004 à 6% en 2013, avec un léger ralentissement en cette période de crise, car cette même croissance des dépenses RDI avait frôlé les 10% en 2007. Les secteurs qui dépensent le plus en Innovation, Recherche & développement, sont :

Secteur

Dépenses RDI

Informatique & électronique

27%

Santé

22%

Automobile

16%

Industrie

10%

Chimie & énergie

8%

Logiciels et internet

6%

 

El les sociétés qui investissent le plus, sont :

Rang 2013

Entreprise

Pays

1

Volkswagen (Automobile)

Europe

2

Samsung (Télécoms)

Corée du sud

3

Roche (Santé)

Europe

4

Intel (Informatique & électronique)

USA

5

Microsoft (Logiciels & internet)

USA

6

Toyota (automobile)

japon

Le chiffre le plus courant du pourcentage de chiffre d’affaires investit dans la RDI est de 2% en moyenne, mais ce chiffre varie en fonction de la nature de l’industrie et peut atteindre 15 à 20 %, pour les industries pharmaceutiques, alors que dans les industries de l’électronique et du logiciel, il est compris entre 7 et 15%

Dans une TPE, l’innovation est surtout l’affaire de l’entrepreneur et dans une PME, l’organisation de l’innovation commence à apparaître à partir de 50 employés et devient nécessaire à partir de 5 salariés dédiés à l’innovation, soit un effectif global de plus de 150 salariés

  1. Organisation de la fonction management de l’innovation

La fonction de Directeur de l’Innovation, CIO (Chief Innovation Officier) est apparu aux USA au début des années 2000

Les premières nominations aux postes de Directeur Développement et innovation sont apparu en Europe, vers 2004, cette fonction est apparue d’abord dans les sociétés de service (NTIC, banques, média, transport, distribution) et le CIO est souvent issue du département informatique

Dans les entreprises industrielles, le CIO vient souvent de la R&D et sa mission exige des connaissances importantes en marketing.

Missions

Profil recherché

Disséminer la culture d’innovation (sensibilisation, formation, émergence)

Avoir une bonne connaissance de l’entreprise et de ses principaux acteurs

Préparer et réfléchir sur de nouveaux business modèles pour l’entreprise

Etre pragmatique et connaitre le terrain

 

Initier la création d’une équipe restreinte pour accélérer le changement au sein de l’entreprise

Avoir la capacité de gérer les projets et maitriser les aspects (nouvelles technologies & marketing)

Mettre en œuvre les processus de l’innovation ouverte et collaborative

Avoir un réseau important en interne et en Externe, réseau Universitaire, Clusters, Ecosystème de l’innovation

Assurer une veille technologique et concurrentielle (base de données produits innovants, brevets)

Avoir un esprit ouvert et une culture internationale et être convaincu de l’importance de la fonction

 

La raison d’être d’une organisation d’innovation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires, et ceci à travers un processus maitrisé en six étapes :


3

Le processus doit être fluide et traite rapidement les idées émanant des collaborateurs, et les rétributions doivent être claires et connues de tous

Chez Siemens, l’ensemble des salariés sont invités régulièrement à remplir des fiches d’innovation, qui sont traité par un comité spécialisé qui récompense les meilleures idées, et Volkswagen a interrogé 450 millions d’Internautes à propos de la future voiture sur le marché chinois : des prix ont été décernés grâce aux votes pour les designs préférés

 Il est rare de rencontrer une organisation fonctionnelle ou matricielle dans un département Innovation et R&D, en revanche l’organisation la plus courante est l’organisation par projets, qui garantit une grande flexibilité dans la  gestion des projets: chaque projet est autonome en termes de compétences et de ressources et grâce aux outils de gestion de projets, l’évolution globale du projet est maitrisée

 a3

  1. Développement de l’innovation ouverte ou collaborative

L’innovation ouverte est un concept nouveau, qui consiste à ouvrir son process d’innovation à des tiers: laboratoires de recherche publics, PME, Clusters. II s’agit de la mise en réseau de l’écosystème de l’innovation

Elle permet aux innovations internes qui ne sont pas valorisées à l’intérieur de sortir de la société par l’intermédiaire de brevets, entreprise commune, spin-off, et consiste aussi à aller chercher des idées innovantes en externe, pour les valoriser en interne en investissant dans des start-ups et petites entreprises spécialisées.

 On cite souvent dans ce registre, Intel qui a organisé sa R&D de façon à surveiller en permanence les universités et à investir, au plus tôt, dans des entreprises innovantes prometteuses, ou Procter & Gamble qui a décliné ses attentes sur une plate-forme Internet conçue spécialement à cet effet et les consommateurs, autant que les laboratoires ou les universités, sont invités à proposer des solutions.

 Les pôles de compétitivités et clusters  sont d’ailleurs une forme organisationnelle d’innovation ouverte et collaborative, centrée sur le territoire.

                Par Nourdine BOUYAAKOUB  Directeur Général, Cluster CE3M Maroc

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

LTE.ma 2017 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH