Accueil » Télécom » La 5G : tout comprendre en 5 points.
La 5G : tout comprendre en 5 points.

La 5G : tout comprendre en 5 points.

1-La 5G c’est quoi et pour quels usages ?

La cinquième génération des mobiles dite la 5G correspond à la prochaine génération de réseaux de téléphonie mobile qui sera, si tout va bien, déployée par les opérateurs télécoms parallèlement aux réseaux 3G et 4G déjà en place.  Si  la 4G cible à satisfaire les usagers humains, la 5G est conçue surtout pour connecter les milliards d’objets à internet et ce dans le cadre de la norme NB LTE GPP. Norme qui va permettre aussi aux opérateurs télécoms d’opérer dans le domaine de l’internet des objets à côté des nouveaux acteurs comme Sigfox ou LoRa.  Avec la technologie 5G les  débits offerts seront relativement plus élevés par rapport aux débits offerts par les réseaux existants.

2-Quels seront les débits de la 5G ?

Avec la 5G on cible d’atteindre des débits de plusieurs Gb/s. Les dernières expérimentations dépassent même les 15 Gb/s. C’était le cas de celle présentée par La société Ericsson au salon de Las Vegas aux USA et celle entamée par l’opérateur télécom Orange dans ses laboratoires en France. Théoriquement les débits moyens prévus pour la 5G seront de l’ordre de 20 Gigabits par seconde.

3-La 5G c’est pour quand ?

Les usagers doivent attendre un peu avant de pouvoir profiter réellement des services qui seront offerts par la technologie 5G. En effet, si les premières expérimentations laboratoires ou sur des zones bien limitées se déroulent sans encombre, la norme 5G dans sa globalité avec des terminaux interopérables n’est même pas encore bien finalisée pour  qu’elle soit exploité à grande échelle. Le GSMA et L’UIT prévoient une vraie 5G opérationnelle pour les clients au-delà de 2020. Aussi les différents acteurs concernés affirment qu’il faudra attendre au-delà de 2020 (d’où le nom IMT-2020) pour un vrai lancement commercial.

4-Avec quelles fréquences va fonctionner la 5G ?

A terme pour la 5G, on utilisera des fréquences qui se trouvent plus haut dans le spectre des fréquences entre 3,5 et 6 GHz et entre 20-50 GHz. Mais la difficulté réside dans la coordination entre les pays afin de simplifier le développement de la 5G par la suite. En effet les fournisseurs de terminaux et les opérateurs télécoms doivent travailler ensemble avec l’UIT et les régulateurs afin de réussir le couplage entre le choix des fréquences et la disponibilité des terminaux sur le marché mondial  à des prix accessibles. En attendant, ces fréquences se situant plus haut dans le spectre, les acteurs télécoms concernés  pour les différents tests, utilisent des fréquences situées entre 700 et 2 600 MHz. Fréquences qui sont déjà très sollicitées pour la 4G.

5-Où en sont les opérateurs et les fournisseurs d’équipements télécoms ?

A titre d’exemple, en France, le régulateur des télécoms français l’ARCEP a déjà autorisé l’opérateur télécom Orange à tester des technologies 5G dans les bandes de 3,7 GHz, 10,5 GHz et 17 GHz dans la ville de Belfort en France. Aussi Samsung a annoncé avoir testé pour la première fois avec succès des techniques de sa future offre de réseau 5G qu’il prévoit pour 2020, avec des débits de données de 1 gigabit par seconde et allant dans le futur jusqu’à 10 Gbit/s.

Par René Serres consultant télécoms et TIC

 

La 5g chez orange

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

LTE.ma 2017 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH