Lundi , 25 mars 2019
Accueil » Télécom » Internet des objets : les opérateurs lancent le LTE-M sur la 4G
Internet des objets : les opérateurs lancent le LTE-M sur la 4G

Internet des objets : les opérateurs lancent le LTE-M sur la 4G

La norme LTE-M signifie « Evolution à long terme des machines ». Elle a été adoptée par l’organisme 3GPP en 2016. Elle permet aux opérateurs télécoms d’opérer dans le domaine de l’internet des objets (IoT) en utilisant les réseaux cellulaires existants comme la 4 G. Ainsi à travers l’utilisation LTE-M les opérateurs télécoms vont pouvoir concurrencer directement les acteurs comme Sigfox et l’alliance autour de la technologie LoRa. Cette norme LTE-M bénéficie de toutes les fonctionnalités qui sont offerts par la 4G telles que la connectivité en temps réel et le roaming à l’international. Le roaming international ne sera possible avec le LTE-M qu’à condition que tous les opérateurs concernés par le roaming introduisent le LTE-M.  Pour les opérateurs qui prévoient de déployer un réseau LTE-M pour les objets connectés,  le LTE-M va leur faciliter les échanges de données enrichies (data, voix,…) avec les objets qu’ils soient embarqués ou dans les sites industriels. Si la 5G prend en charge la norme LTE-M dès sa conception ce n’est pas le cas de la 4G. Depuis 2018, Orange France travaille déjà sur une évolution de la 4G en intégrant le LTE-M. Il est prévu que le LTE-M via la 4G vise les clients appartenant au secteur industriel. L’un des points fort de le LTE-M par rapport aux technologies Sigfox et LORA est la possibilité de proposer des débits plus élevés, allant jusqu’à 1 Mb/s, voire 10 Mb/s. Même du côté de la latence de le LTE-M via la 4G ou la 4G Advanced pro est presque celle prévue dans les réseaux 5G et ce à partir de 2020 en France par exemple.  Mais si la norme LTE-M a des avantages sur les débits et la latence, elle  un point faible concernant les couts. En effet, l’industrie des télécoms doit faire un effort afin de réduire les couts de la technologie LTE-M qui un peu plus chère que celle de la technologie LORA ou Sigfox.

Contrairement aux réseaux de Sigfox et de LORA qui nécessitent de poser de nouvelles antennes, LTE-M sur 4G est une évolution normale des réseaux mobiles existants. En effet, la technologie LTE-M utilise les mêmes antennes et les mêmes fréquences que celles utilisées déjà dans la 4G.

La 5G est essentielle pour l’IoT, Car c’est un réseau qui sera dédié entre autres à l’Internet des objets. Sans la 5G, certainement pas d’Internet des Objets. Avec la 5G on va pouvoir entre autres avoir des délais réduit de réponse (latence), moins de 10 millisecondes.  Latence réduite pour pouvoir assurer par exemple la mise en circulation des voitures sans chauffeurs à grande échelle. Avec la 5G et pour pouvoir accompagner les objets connectés on va mettre fin à la « neutralité du réseau » ? La 5G va s’appuyer sur le principe du slicing, qui consiste à « découper » le réseau pour allouer des ressources dédiées par type d’usage. Il y aura des priorités à gérer : une voiture sans chauffeur en mouvement aura la priorité par rapport un à particulier assis avec son smartphone 5G sur une terrasse d’un café !

Et certainement à terme on aura besoin de tous les réseaux (LORA, Sigfox, 4G LTE-M,…) pour pouvoir connecter à l’internet les milliards d’objets !

(*) Par René Serres : consultant télécom et TIC a

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

LTE.ma 2019 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH