Lundi , 16 septembre 2019
Accueil » Evénements

Evénements

1-l’usage des Réseaux sociaux au Maroc:

 

Conformément à l’article 37 de la loi des télécoms N° 24-96, l’Agence Nationale de Réglementation des Télécoms (ANRT) au Maroc a mené, avec la  collaboration de plusieurs acteurs, l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et des individus au titre de l’année 2018. Après analyse des résultats plusieurs conclusions ont été dégagées (voir site ANRT au www.anrt.ma). Parmi ces résultats et concernant les réseaux sociaux il ressort de cette enquête : que plus de 20 millions d’individus utilisent les réseaux sociaux et la moitié de ces individus passe plus d’une heure sur ces réseaux sociaux. Cette utilisation touche tous les âges hommes et femmes mais surtout les jeunes. L’application  WhatsApp arrive en tête des réseaux sociaux utilisés.

2- L’ANRT a dématérialisé le processus d’agrément des équipements de télécommunications à partir de juillet 2019 :

Les importateurs des équipements de télécommunications auront, à partir du 29 juillet 2019, la possibilité de traiter, de façon dématérialisée, leurs demandes auprès de l’Agence Nationale de Réglementation des Télécoms (ANRT) en vue de l’agrément des équipements de télécommunications. L’accès à cette plateforme est accessible via :

Pour plus d’informations voir site de l’ANRT (www.anrt.ma). 

3-L’ICANN a tenu sa 65ème réunion annuelle à Marrakech du 24 au 27 juin 2019:

La 65ème réunion annuelle de L’ICANN a eu lieu à Marrakech du 24 au 27 juin 2019. Les participants à cette réunion  sont les membres de la communauté Internet mondiale travaillant sur les politiques en lien avec le système des noms de domaine de l’Internet. Les participants ont tenu des discussions autour des points concernant notamment les noms de domaines internationalisés (IDN), le Règlement général sur la protection des données (RGPD), le processus accéléré d’élaboration de politiques (EPDP), la spécification temporaire relative aux données d’enregistrement des gTLD et aussi d’autres sujets techniques tel que celui la cyber sécurité.

4-La France impose une taxe de 3 % sur le chiffre d’affaires des sociétés numériques dont les géants de l’Internet comme Facebook, Amazon et Google (GAFA) :

Le gouvernement français a décidé d’imposer une taxe de 3 % sur les revenus réalisés en France par les entreprises numériques opérant notamment dans les activités de la publicité et la revente de données personnelles. Seules seront concernées les sociétés réalisant plus de 750 millions d’euros de chiffre d’affaires numérique dans le monde et plus de 25 millions en France. Les géants de l’Internet dits (les GAFA) sont concernés par cette taxe de 3%. La loi indique comment les géants de l’internet concerné, dont les chiffres d’affaires dépassent les 750 millions d’euros, seront taxés. La France estime que cela rapportera environ 500 millions d’euros par an à la France. France a décidé d’appliquer cette taxe après que de l’Union européenne ait échoué à obtenir le soutien unanime des pays membres sur ce projet de taxe à l’échelle de l’Europe. Pour mémoire, la France avait une avance dans ce domaine. En effet, dans les années 70 elle taxait déjà les stations radios de pays limitrophes comme  celle de Luxembourg sur les revenus gagnés sur la publicité qui visaient les français de frontière sans que ces stations radios soient installées physiquement en France. Mais cette décision a fait réagir Amazon, qui a  a rendu publiquement le 1 aout 2019 sa décision  et qui annonce qu’elle  répercutera cette taxe auprès de ses clients français et ce à partir du mois d’octobre 2019. Ainsi à  partir du mois d’octobre prochain Amazon, va facturer en France ses services et ses produits 3 % plus chers que dans les autres pays européens. La question qui se pose est ce que les autres géants de l’internet comme Google et Apple vont-ils suivre la décision d’Amazon? Dernière information:  Au G7 tenu fin août 2019 en France, un accord a été trouvé. La France va suspendre la taxe de 3% dès que l’OCDE aura trouvé un compromis.

 

5- Le Smartphone stimule l’accès à l’Internet mobile :

Conformément à l’article 37 de la loi des télécoms N° 24-96, l’ANRT a mené, avec la  collaboration de plusieurs acteurs nationaux, l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et des individus au titre de l’année 2018.

Il ressort de cette enquête :

-Parmi les individus équipés en téléphone mobile, 75,7% possèdent un smartphone, soit un total de 22,5 millions d’individus, enregistrant un accroissement de près de 1,2 million sur une année, moins importante qu’en 2017. Les smartphones ont connu, sur 7 ans, une croissance annuelle moyenne de 26%.

-La catégorie d’âge de 5 à 39 ans est celle la plus équipée en smartphones avec des taux d’équipement allant de 80% à 88%. Le smartphone se généralise plus parmi les plus jeunes.

-Une grande partie des individus équipés en smartphones utilisent des applications mobiles (94,7%).

-Cet usage concerne aussi bien les individus résidant en milieu urbain que rural.

-Les jeunes âgés de 12 à 24 ans utilisent à 97% des applications mobiles. Quant à l’usage intensif de l’Internet en particulier sur smartphone :

-L’utilisation d’Internet est quotidienne pour trois (3) internautes sur quatre (4).

-Près de six (6) internautes sur dix (10) passent plus d’une heure sur Internet.

-Les réseaux sociaux arrivent toujours en tête des usages, avec 96,4% des internautes qui y accèdent.

-Une grande partie de la population estime qu’Internet revêt une importance de 1er ordre dans leur quotidien :

  • dans la vie professionnelle : 75% ;

  • dans la vie personnelle : 62%.

-Les perceptions et attitudes des internautes vis-à-vis d’Internet sont considérées :

  • positives pour «les liens sociaux et les apprentissages» ; et

  • négatives en raison des «risques de désinformation, de violence et d’atteinte aux données personnelles».

-L’augmentation continue des usages prédispose différents segments et marchés à une adoption aisée de la digitalisation par les individus.

6-E-commerce : la plateforme panafricaine Jumia entre à la bourse de New York et lève près de 200 millions de dollars :

Depuis le 12 avril 2019, la plateforme de commerce en ligne Jumia est officiellement cotée sur la plus grande place boursière mondiale, le New York Stock Exchange (NYSE). En fin de première séance, l’action est montée à un prix de 25,46 dollars, soit une hausse de 75,59 % par rapport à son prix d’entrée (entre 13 et 16 dollars), ce qui a valorisé la start-up à 1,9 milliards de dollars. Dès sa première journée au sein du NYSE, Jumia aura ainsi levé près de 200 millions de dollars. Source : Jones Day Newsletters.

7-Le groupe Orange, seul opérateur télécom au monde certifié « Top Employer Global 2019 »

Pour la 4e année consécutive, le groupe Orange reçoit la certification «Top Employer Global » au cours d’une cérémonie organisée récemment en 2019 à Amsterdam aux Pays Bas. Cette certification consacre les meilleures politiques et pratiques en termes de ressources humaines. Orange est le seul opérateur télécom à figurer parmi les 14 Top Employers globaux.

8-L’édition 2019 d’INWI «Maroc Web Awards» a eu lieu le 9 juillet 2019.

En 2019, INWI a récompensé les créateurs du contenu digital. La cérémonie de remise des trophées a eu lieu le 9 juillet 2019. L’objectif d’INWI est de promouvoir les talents et multiplier les opportunités qu’offre la sphère digitale marocaine.

9-Tchad : Maroc Telecom fait l’acquisition de Tigo Tchad :

Le 14 mars 2019, l’opérateur Maroc Telecom a annoncé la signature d’un accord avec le groupe luxembourgeois Millicom en vue d’acquérir la filiale Tigo au Tchad. Source : Jones Day Newsletters

10-Ghana : Le premier laboratoire d’intelligence artificielle de Google en Afrique :

L’entreprise Google a décidé d’installer son premier laboratoire de recherche spécialisé dans l’intelligence artificielle au Ghana à Accra et ce après ceux de Tokyo, Zurich, Montréal et de Paris. Le directeur du centre, Moustapha Cissa, a précisé qu’une équipe de chercheurs et d’ingénieurs internationaux allait être formée dans ce cadre. Source : Jones Day Newsletters

11-Le marché des mobiles en Afrique de l’Ouest:

Selon l’étude «The Mobile Economy, West Africa 2019» réalisée par la GSMA en 2018, la téléphonie mobile a généré 50 milliards de dollars en Afrique de l’Ouest en 2018  soit 8,7 % du PIB de la région.

12-La 5G va représenter 15% du marché des mobiles mondiale à l’horizon 2025:

Selon la GSMA, la 5G va représenter 15% des connexions mobiles mondiales d’ici 2025. A l’échelle mondiale, les opérateurs mobiles investissent actuellement environ 160 milliards de dollars par an pour le déploiement et la mise à niveau de leurs réseaux, souligne l’étude de la GSMA.

13- 5G et le WIFI 6: quels apports?


La 5G sera aussi utile en connectivité mobile pour les entreprises pour notamment se connecter à divers objets. Mais certainement les entreprises auront besoin de nouveaux dispositifs pour se connecter aux services 5G comme le WIFI 6. Le WiFi 6 (802.11ax), dernière version du WiFi, promet plus de vitesse, une faible latence, une meilleure bande passante globale et une gestion avancée du trafic pour s’adapter aux débits de la 5G. Les premières versions du WiFi 6 spécifiques aux opérateurs sont actuellement disponibles auprès de nombreux fabricants. Selon la WiFi Alliance, les premiers équipements certifiés WiFi 6 seront disponibles en 2020. 

14- Le chercheur marocain Rachid Yazami se distingue au niveau international pour ses travaux dans le développement des batteries lithium. Résultats qui ont révolutionné l’électronique mobiles:

C’est à travers sa thèse à cet institut que M. Rachid Yazami fut le premier dans le monde, en 1980, à réussir à intercaler du lithium dans du graphite de façon réversible. Pour cela, il a eu l’ingénieuse idée d’utiliser un électrolyte solide et non pas liquide comme cela était classiquement fait à l’époque. Cette électrode a permis de convertir la pile lithium en batterie rechargeable. Après sa thèse, Rachid Yazami a rejoint le Centre national de recherche scientifique (CNRS) en France en 1998, en tant que Directeur de Recherche. Il compte à son actif plus de 50 brevets étendus dans le monde et plus de 200 publications scientifiques. En 2007, il fonde une start-up en Californie pour développer et commercialiser ses découvertes brevetées en particulier sur les batteries d’ion fluorure. En 2011 il fonde une autre start-up, KVI PTE LTD spécialisée dans l’amélioration de la sécurité des batteries et l’extension de leur durée de vie. Les batteries lithium ont révolutionné le monde de l’électronique portable. Il s’en est fabriqué 12 milliards d’exemplaires dans le monde rien qu’en 2012, pour un marché estimé à plus de 20 milliards de dollars US en 2016. Il a reçu plusieurs prix à travers le monde entier pour ses inventions. Un grand bravo à M. Rachid Yazami. Rappelons qu’après son baccalauréat en sciences mathématiques en 1971 au Maroc et après les classes préparatoires aux grandes écoles à Rouen en France, M. Rachid Yazami a été admis en 1978 à l’Institut Polytechnique de Grenoble (France).

15- Pourquoi il est parfois dangereux d’utiliser le chargeur de smartphone des autres ou les bornes de recharge publiques:

Le piratage est partout. Ah oui, recharger son smartphone avec le chargeur qui nous n’appartient pas peut ainsi représenter un risque de sécurité. Le Directeur de la division de sécurité chez IBM alerte ainsi sur les dangers d’une nouvelle technique de piratage. Certains câbles USB peuvent ainsi stocker directement des logiciels malveillants qui s’installent sur les appareils qu’on y connecte. Lors d’une conférence dédiée à la sécurité à Las Vegas, un hacker démontrait comment, à l’aide d’un câble Apple modifié, il devenait facile de récupérer l’adresse IP et de contrôler un Smartphone à distance et récupérer des données sensibles.

 

LTE.ma 2019 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH