samedi , 4 avril 2020
Accueil » Télécom » Entretien avec Anas Zemmouri DG de Nortis Maroc
Entretien avec Anas Zemmouri DG de Nortis Maroc

Entretien avec Anas Zemmouri DG de Nortis Maroc

Dans le cadre du présent dossier de Lte magazine consacré aux télécoms par satellites, on remercie

M. Anas Zemmouri Directeur Général de Nortis Maroc

M. Anas Zemmouri Directeur Général de Nortis Maroc, d’avoir bien accepté de nous consacrer le présent entretien. Ce présent entretien sous forme de six questions et réponses permet de connaitre les offres que peuvent offrir au marché marocain les différents opérateurs VSAT comme Nortis. Le présent entretien a été réalisé pour Lte magazine en langue française (*).

Q1 : Nortis est un opérateur télécom ayant une licence VSAT par satellite depuis le début de la libéralisation des télécoms au Maroc. Pouvez-vous nous donner en quelques lignes les solutions globales que vous proposez pour répondre exactement aux demandes de chaque secteur d’activité au Maroc.

R : La technologie VSAT permet d’offrir des solutions de télécommunications qui, avec une très haute qualité de service, répondent aux différents besoins en connectivité de tous les secteurs d’activité.

Nous proposons une palette complète de solutions globales, à la pointe de la technologie et à forte valeur ajoutée qui s’adaptent à chaque besoin y compris aux plus exigeants d’entre eux.

D’une manière générale, les solutions que nous offrons vont de la simple connexion Internet aux réseaux complexes qui consistent à interconnecter des centaines ou milliers de sites distants à un ou plusieurs sites centraux en utilisant une ou plusieurs technologies VSAT différentes si nécessaire. Nos solutions peuvent être fixes ou mobiles et permettent de transporter tous types de données (voix, données, vidéo). Elles permettent également d’intégrer des mécanismes de cryptage pour assurer la sécurité des liaisons et l’intégrité des données qui y transitent.

Aussi, nous adoptons une approche orientée client, c’est-à-dire que nous ne nous limitons pas à agir entant qu’opérateur qui offre uniquement la liaison de transmission mais nous accompagnons également nos clients dans l’évaluation et la qualification de leurs besoins. Nous intervenons depuis l’étude des besoins du client, et prenons en charge la conception de leurs infrastructures, le déploiement, le contrôle et supervision, la maintenance, ainsi que toute l’assistance nécessaire au client durant la phase d’exploitation. Dans certains cas de projets, nous faisons également de l’intégration et prenons en charge d’autres dispositifs et équipements en plus de l’infrastructure de télécommunication (équipements informatiques, dispositifs à énergie photovoltaïques, énergie et climatisation, dispositifs d’affichage …)

Q2 : Plus précisément quelles sont les solutions B to B que vous proposez dans vos offres aux entreprises d’une part et les solutions B to C aux particuliers d’autre part ?

R : Pour le segment B2B nous offrons une multitude de solutions pour répondre à tous les besoins exprimés par les entreprises, parmi lesquelles :

  • Les connexions Internet à très haut débit. Cette offre s’adresse à tous les secteurs d’activité. Nous avons développé plusieurs formules d’abonnements adaptées à différents besoins et budgets.

  • Les solutions d’interconnexion de sites. Cette offre s’adresse aux entreprises qui désirent disposer d’infrastructures de télécommunication pour interconnecter leurs sites principaux à leurs sites distants et ce quel que soit leur localisation dans le monde.

  • Les solutions pour les opérateurs de téléphonie mobile en leur offrant des solutions de connectivité pour leur réseaux 2G 3G et 4G.

  • Les solutions de diffusion de contenus audiovisuels. Cette offre s’adresse principalement aux chaines de radio et de télévision et aux entités qui désirent diffuser du contenu vers des sites distants. Le satellite est particulièrement adapté à ce genre d’application puisque la diffusion est native sur le satellite.

  • Les solutions orientées mobilité, destinées principalement au secteur maritime et aéronautique. Les clients peuvent être de grandes compagnies maritimes ou de petits armateurs et même les compagnies aériennes qui offrent aux passagers une connectivité Internet et des services multimédia à bord.

  • Les solutions M2M (Machine to Machine) et télémétrie pour la communication entre dispositifs autonomes sans une intervention humaine. Les secteurs particulièrement ciblés sont les secteurs de l’industrie, de l’énergie, de l’agriculture et du développement durable.

Cette liste n’est pas exhaustive. Nous sommes en mesure de développer des solutions sur mesure, selon les besoins spécifiques de chaque client et prospect.

Pour les B2C, nous offrons principalement des connexions Internet à très haut débit.

Q3 : Sur quels segments spatiaux vous opérez pour assurer vos activités au Maroc ? Et comment vous arrivez à optimiser les couts de ces segments dans l’intérêt des clients marocains ?

R : Nous opérons sur plusieurs constellations et différentes positions orbitales, dépendamment des régions et zones que nous voulons couvrir… principalement Eutelsat, Arabsat et Intelsat.

Nous arrivons à optimiser les coûts de différentes manières. Nous entretenons depuis 20 ans des partenariats avec les principaux opérateurs satellitaires et équipementiers leader dans l’industrie du satellite, ce qui nous permet de bénéficier de conditions et tarifs préférentiels sur les équipements d’abonnés et sur le segment spatial. Ensuite intervient la phase d’ingénierie à travers laquelle nous mettons en place des techniques avancées de modulations de codages qui permettent d’apporter une efficacité spectrale accrue. L’efficacité spectrale est la pierre angulaire de l’optimisation du segment spatial et donc du prix de l’abonnement supporté par le client final.

Q4 : Sur quelles bandes de fréquences vous travaillez au Maroc ? Est-ce que la bande Ka présente un intérêt pour le Maroc aujourd’hui en termes de cout ?

R : Au Maroc, nous opérons principalement sur trois bandes de fréquences, à savoir la bande C, la bande Ku et la bande Ka.

En effet, la bande Ka est particulièrement intéressante et avantageuse notamment pour la fourniture du service Internet. Elle opère dans les hautes fréquences ce qui permet une couverture géographique sous forme de faisceaux concentrés de quelques centaines de kilomètres de diamètres, à l’opposé de la bande KU par exemple où un seul faisceau peut couvrir plusieurs pays. Par conséquent, la quantité de bande passante disponible et les débits de transmission sont élevés (jusqu’à 100 Mbps). Les fréquences élevées de la bande Ka permettent aux abonnés d’utiliser des antennes de faible diamètre et donc peu couteuses. Les prix des abonnements internet est également avantageux.

Q5 : Quels sont vos apports dans le développement de certaines activités sociales au Maroc comme l’enseignement à travers Génie ou dans la médecine à travers le projet en cours de télémédecine ? 

R : Nos apports dans le développement des activités sociales au Maroc sont importants. Nous avons participé à plusieurs projets de désenclavement et de réduction de la fracture numérique, notamment à travers des programmes gouvernementaux liés au service universel. Concrètement, nous avons équipé plusieurs centaines de douars dans des régions très reculées au Maroc, en solution de téléphonie publique et connectivité à Internet.

Dans le domaine de l’enseignement, nous avons participé à toutes les phases du programme GENIE, large projet national visant à connecter les établissements scolaires du Maroc à Internet Haut Débit. Nous avons connecté à Internet par satellite plusieurs milliers d’établissements scolaires. La solution mise en place inclut également une solution de filtrage de contenu adaptée au domaine de l’enseignement.

Dans le domaine de la Télémédecine, nous contribuons grandement à améliorer l’accessibilité des habitants des zones reculées à des soins de qualité. Ces zones reculées sont généralement dépourvues de solutions conventionnelles de connectivité, et même quand elles existent, elles offrent une qualité de service en deçà des attentes et exigences des applications de télémédecine. Nous offrons des connexions à haut débit permettant d’assurer des sessions de téléconsultation de très haute qualité. La qualité de service est primordiale car elle permet aux utilisateurs, notamment les médecins spécialistes, de faire des diagnostics précis, à distance, et proposer ainsi les traitements adéquats.

Q6 : Comment vous vous préparez aux nouvelles technologies comme l’Internet des objets ?

R : L’Internet des Objets ou IoT est un marché en plein essor qui se développe considérablement et promet une véritable révolution numérique qui va radicalement changer nos styles de vie. Plusieurs études estiment à plusieurs dizaines de milliards d’objets connectés dans les prochaines années.

Les champs d’applications se multiplient et promettent un essor fulgurant dans quasi tous les secteurs notamment dans la gestion de l’énergie, dans les domaines de l’industrie, de l’agriculture, de la sécurité du transport ou encore de la santé.

L’une des particularités de l’IoT est que son utilisation sera destinée aussi aux endroits géographiques les plus reculés. Comme l’IoT nécessite une connectivité fiable et disponible, la technologie satellite représente un atout majeur vu la très haute qualité de service qu’elle offre en standard y compris dans les endroits reculés et à faible densité de population, contrairement aux technologies terrestres comme la 4G dont la qualité de service dans ce type de région est aléatoire et représente un défi constant pour les opérateurs.

L’IoT n’est pas nouveau pour Nortis, nous disposons de solutions satellitaires pour le transport de données à faible débit ou volume de données. En plus des avantages habituels du satellite (couverture géographique globale, indépendance des infrastructures terrestres, fiabilité et efficacité), nos solutions permettent de recourir à l’IoT à un coût minime.

Nous avons des clients qui utilisent nos solutions par satellite pour répondre à ce genre de besoin notamment dans le cadre d’applications liées à la détection des événements sismiques ou encore des application de mesure de niveau de l’eau dans des barrages.

(*) : Cet entretien a été conduit par Lte magazine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher louboutin pas cher pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet pandora outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet stone island outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet peuterey outlet woolrich outlet woolrich outlet woolrich outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose pas cher golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet nike tn pas cher stone island outlet stone island uk stone island stone island outlet supreme outlet supreme outlet online
Coronavirus: Conseils pour être efficace dans le télétravail ou le téléenseignement pendant le confinementlire la suite
+
LTE.ma 2020 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH