Accueil » tribune libre » Désormais, l’anglais est la langue N°1 de la communication et de la technologie
Désormais, l’anglais est la langue N°1 de la communication et de la technologie

Désormais, l’anglais est la langue N°1 de la communication et de la technologie

Désormais, l’anglais est la langue N°1 de la communication et de la technologie 

On constate, de plus en plus, que l’anglais est devenu une langue de travail dans les réunions tenues au niveau des quatre continents. Par exemple,  au Congrès des mobiles tenu récemment à Barcelone du 22 au 25 février 2016, l’anglais s’imposait dans tous les salons  des opérateurs télécoms et des équipementiers y compris dans les stands venant des pays francophones. Ce phénomène n’a pas épargné la France, alors que sa frontière se trouve à peine à 150 kilomètres de Barcelone !  Et quand on se demande où sont passé les décideurs du réseau de la francophonie, comme le fait cet ingénieur télécom venant justement d’un pays francophone situé dans l’océan indien, où sont donc passés ces décideurs lorsqu’on constate effectivement  que tout est en anglais dans tous les couloirs du Congrès des mobiles de Barcelone, on répond alors que la langue de travail de toutes les réunions internationales est de plus en plus l’anglais et qu’il faut désormais dire « bye bye » à la langue de Molière !

Dans le présent article on essayera de montrer le rôle de l’anglais pour pouvoir notamment suivre ou travailler dans le domaine des télécoms et des TICs.
On examinera,  également, l’importance de l’anglais, les avantages de l’acquisition de cette langue dans le monde d’aujourd’hui et l’étendue de son influence sur plusieurs domaines, notamment sur ceux de la recherche, de l’information, de la communication et de l’usage des nouvelles technologies.

L’anglais se classe au quatrième rang des langues natives les plus parlées sur la planète (après le mandarin, l’hindi et l’espagnol), mais c’est pourtant la langue la plus utilisée dans le monde. Internet World States estime que plus de 450 millions d’internautes utilisent principalement l’anglais sur le Web. Déjà en 2010, plus du tiers de la population mondiale, soit 2 milliards de personnes, ont utilisé l’anglais comme seconde langue. La globalisation et la mondialisation de l’économie du 21e siècle et l’essor des technologies de l’information comme l’Internet, contribuent à la nécessité de maîtriser une langue commune afin de communiquer facilement entre les différentes cultures.

Une langue globale et multiple.

Il est intéressant de constater que l’anglais est la langue maternelle parlée dans le plus de pays à travers le monde. Le mandarin et l’hindi sont très populaires, mais leur présence demeure cloisonnée dans des zones géographiques précises. L’anglais est disséminé dans plus de 75 pays. Ces pays et leurs cultures utilisent activement l’anglais, et en bonifient la richesse par leurs expressions locales. À cet égard, il est intéressant de constater que l’anglais est la langue qui comporte le plus de mots distincts, approximativement 250 000. L’appropriation de l’anglais par différentes cultures et sa nature très malléable contribuent certainement à la propagation et au rayonnement de cette langue. Ce processus évolutif contribue à faire de l’anglais une langue globale comportant de multiples facettes.

A partir de la seconde guerre mondiale, l’anglais a commencé à s’imposer. Cependant son utilisation a été avancée au premier plan par l’importance économique des pays anglo-saxons depuis le début du XXème siècle. Ce que nous pouvons constater encore aujourd’hui.

En effet, l’anglais est reconnu comme langue officielle dans pas moins de 75 pays, soit plus de deux milliards de personnes, ce à quoi il faut ajouter les quelques 750 millions de personnes parlant anglais en tant que langue étrangère. Aujourd’hui une personne sur quatre a des compétences de bases en anglais, et plus d’une personne sur deux lorsqu’il s’agit du monde professionnel. Les écoles de langue anglaise n’ont cessé de fleurir dans tous les pays. Selon un sondage récent un citoyen européen sur deux pourrait converser en anglais.

L’anglais, langue de l’information, de la recherche et de la technologie.

L’anglais est également la langue de l’information et de la recherche. En effet, la langue anglaise est la langue principale des livres, journaux, affaires ou encore salons internationaux qu’ils soient scientifiques, ou tournés vers la diplomatie, vers le sport, la musique ou encore la publicité. Par exemple un nombre croissant de marques, très importantes ne traduisent même plus leurs slogans publicitaires, ce qui nous donne aujourd’hui des “Just do It” ou autre “think different”.

A savoir également que 80% des données informatisées sont rédigées en anglais ou encore que sur l’ensemble d’internautes plus de 40% communiquent en anglais. Les cours d’anglais sont aujourd’hui parmi  les meilleurs moyens qui permettent une meilleure évolution de la carrière professionnelle. En effet, la maîtrise de la langue anglaise est aujourd’hui une compétence requise et exigée par les employeurs notamment dans le commerce international.

La montée en puissance des Etats-Unis à l’échelle mondiale coïncide avec la vulgarisation de l’informatique. L’anglais est la langue de la révolution technologique et de l’internet. Les claviers d’ordinateur, par exemple, sont conçus pour l’alphabet latin, y compris pour les Asiatiques.

Tout ce qui se passe à l’intérieur des ordinateurs est aussi dominé par l’anglais. Les Etats-Unis restent la nation la plus innovante sur le plan technologique.

Pour conclure, je cite cette phrase attribuée à Théodore Roosevelt: “ Si vous n’avez pas besoin de l’anglais aujourd’hui, ce n’est surement qu’une question de temps.”

Article rédigé par Mr. El Mehdi Akil, enseignant de l’anglais et traducteur indépendant

Un commentaire

  1. Très bon article, utile et accompli.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

LTE.ma 2017 - ISSN : 2458-6293 Powered By NESSMATECH